RSS Facebook Twitter
carte interco
 

De la carte intercommunale en Haute-Saône

La refonte de la carte intercommunale a un objectif simple : organiser les futures communautés de communes autour d’un bourg centre pour atteindre une taille critique indispensable à leur dynamisme économique, social et culturel. La nouvelle carte qui se dessine en Haute-Saône est loin de respecter cette démarche et ne suit donc pas l’esprit de la loi. Pourquoi ?

Nous sommes en période pré-électorale et les préfets, seuls à décider des limites en dernier recours, ont reçu de nouvelles instructions : surtout ne pas faire de vagues. Dès lors, la place est libre aux intérêts locaux (refus de telle ou telle commune, …), politiques (constituer des bastions de gauche ou de droite, la CDCI n’étant composée que de ces seules sensibilités) et personnels (indemnités, …). L’acceptation par le Préfet de la fusion des communautés de Saulx, des Grands-Bois et des Franches Communes en est un bon exemple. De l’aveu du Préfet lui-même, c’est une absurdité. Car il sait pertinemment que ce regroupement n’aura pas les moyens de répondre aux défis du nouvel âge de l’intercommunalité, en particulier le développement économique du territoire. Mais au final, hier, alors qu’il avait défendu une position inverse jusque là, il cède…

Où est donc ici l’intérêt général ? Où est l’idée d’un développement maîtrisé des territoires gage d’avenir et d’emplois pour ses habitants ? Une nouvelle fois les intérêts politique et personnel ont triomphé. Ce n’est pas au MoDem notre vision pour l’avenir.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire