RSS Facebook Twitter
photo travaux planche
 

Destination « Planche des Belles Filles »…dans le 70

Que dire d’une arrivée d’étape du Tour de France cycliste à La Planche des Belles Filles via le plateau des Mille Etangs ? Pour M. Krattinger ce sera « une fête pour la Haute-Saône à laquelle nous associerons tout le monde ».  Et dans l’enthousiasme et la précipitation vote unanime de 500 000 euros d’investissement.

Mais le problème c’est que personne n’a été associé à la présence des pelleteuses déjà en action sur le site. On coupe, on creuse, on dynamite un site que l’on refusait jusqu’alors d’améliorer depuis 30 ans au nom de la protection de la nature. Une des 5 pistes de la station, la  piste verte, la plus fréquentée, semble menacée au nom de l’installation de nouveaux parkings pour accueillir la caravane du tour.

Oui la fête sera sans doute très belle l’été prochain. Mais après ? Quid de l’avenir de cette petite station familiale après le massacre ? Avec 500’000 euros de budget, pourquoi le conseil général emmené par son Président n’est-il pas capable d’engager sur ce site une réflexion puis une réfection en profondeur pour un usage durable de cette station de proximité où se croisent Francs-Comtois et Vosgiens?

Et dès cet hiver, que se passera-t-il? Comme ces années dernières : webcams défaillantes, chalet d’accueil fermé, répondeur laconique, publicité ou communication inexistante ? Les enfants et leurs familles pourront-elles skier dans de bonnes conditions ? Et avant les premiers flocons, qui va venir expliquer aux usagers l’impact qu’auront les travaux d’aménagement sur le domaine skiable ? Sur l’espace naturel qui en fait sa richesse ?

Oui le tour de France est une fête et une formidable vitrine. Mais il ne justifie pas des pratiques décisionnelles arbitraires et le massacre d’un site sans concertation ni vision durable de son développement.

Si la politique n’est pas faite que de promesses alors, chiche, dans le cadre de cette réflexion,  Mr le Président du Conseil Général, … on associe tout le monde  et on réfléchit à l’avenir?

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire